Enrichissement du vocabulaire

On a constaté que les enfants qui ont un vocabulaire restreint quand ils commencent l’école sont le plus à risque d’avoir des difficultés d’apprentissage par la suite, en particulier en lecture. (Biemiller, 1999)

On peut voir les mots comme les éléments de base du langage. Diverses recherches ont établi l’importance de l’exposition à un langage riche à un stade précoce pour le développement du vocabulaire.

On peut aider les enfants à apprendre de nouveaux mots, individuellement ou en groupe, dans le cadre d’activités structurées et  non structurées. Prenez le temps d’employer des stratégies qui favorisent l’enrichissement du vocabulaire :

  • Nommez toutes sortes de choses : objets, actions, sentiments, concepts.
  • Donnez aux enfants des indices visuels. Par exemple, faites des expressions faciales, pointez du doigt, mimez, et faites des gestes pour les aider à apprendre des mots et à les comprendre.
  • Utilisez des supports visuels : affichez des photos, un horaire en images et des instructions visuelles dans la salle de jeu. Les enfants pourront ainsi voir ce dont vous parlez.
  • Répétez souvent les mots et les phrases !
  • Présentez de nouveaux mots. Choisissez « le mot de la semaine ». Expliquez le sens du mot et employez-le dans toutes sortes de contextes. Faites un album avec tous les nouveaux mots.
  • Proposez des activités sensorielles pour pouvoir introduire beaucoup de mots descriptifs et de concepts spatiaux.
  • Chantez des chansons. Les répétitions dans les chansons aident les enfants à apprendre des mots et à s’en souvenir.
  • Lisez des livres d’histoires pour que les enfants puissent entendre des mots plutôt rares. Expliquez le sens des mots nouveaux et employez-les tout au long de la journée. Les histoires aident aussi les enfants à apprendre à anticiper la suite, à résoudre des problèmes et à comprendre le monde qui les entoure.
  • Jouez à des jeux d’imitation, comme « Jean dit »  pour apprendre aux enfants des mots d’action (verbes). Faites preuve d’imagination ! Glissez ici et là quelques mots moins courants, comme « galoper », au lieu de « courir », ou « récit », au lieu d’« histoire ».