À 2 ans on parle, et ça ne s’arrête pas là

Ce que vous dites et faites aide l’enfant à communiquer avec vous

À 2 ans, on parle, et ça ne s’arrête pas là ! est une stratégie d’identification et de prévention précoces qui se fonde sur des études récentes en pédiatrie. L’identification précoce fait une réelle différence. Elle est essentielle pour donner à l’enfant le meilleur départ dans la vie et pour sa réussite par la suite. Premiers Mots accorde une grande importance à l’identification précoce des retards de parole et de langage ainsi qu’à la promotion de bonnes stratégies de développement du langage.

Agissez tôt ! L’identification précoce fait toute la différence. Dirigez les familles vers les étapes clés de Premiers Mots ou vers un dépistage par téléphone auprès de Premiers Mots (mois de novembre 2016 seulement) ou à partir du 5 décembre 2016, auprès du Bilan de la communication, un outil de dépistage en ligne. Vous pouvez aussi leur recommander d’appeler la LISPO au (613) 580-6744 pour qu’elles parlent à une infirmière en santé publique.

Reconnaissez les signes ! Utilisez les étapes clés de Premiers Mots pour voir où en est l’enfant dans son développement.

Nous mettons à votre disposition diverses ressources qui vous aideront à promouvoir le développement de la parole et du langage et à déceler tôt les retards. Nous espérons que vous nous aiderez à répandre notre message… parce qu’un aiguillage effectué tôt peut faire une énorme différence dans la vie d’un enfant !

  • La période la plus propice pour agir sur le développement du cerveau et du comportement se situe entre la naissance et 30 mois. À ce stade, le développement cognitif est principalement dicté par la biologie.
  • Les enfants peuvent faire l’objet d’un aiguillage à n’importe quel âge. Les enfants de moins de 2 ans peuvent être aiguillés vers Premiers Mots, qu’ils aient 6 mois ou 24 mois, au moyen de l’inscription en-ligne dans une clinique de dépistage. Un aiguillage et une intervention précoce, avant que l’enfant ait atteint 30 mois, donneront des résultats meilleurs et plus rapides
  • À 1(un) an, les enfants devraient communiquer pour les mêmes raisons que les adultes. À 12 mois, les enfants devraient communiquer pour montrer, nommer, protester ou refuser, et pour interagir – tout comme le font les adultes. Mais ils se serviront des outils dont ils disposent : sons, babillements, sourires, expressions faciales, gestes et quelques mots.
  • Les enfants doivent babiller à 12 mois. Les enfants qui, à 12 mois, ne font que quelques sons ou ne babillent pas (ne disent pas «  bada », p. ex.) possèdent aussi moins de mots à 18 mois, à 24 mois et même à 36 mois. Aiguillez-les le plus tôt possible vers Premiers Mots !
  • À 24 mois, les enfants utilisent entre 100 et 150 mots et font des phrases de 2 à 4 mots. Des recherches ont démontré que 50 % des enfants qui N’ATTEIGNENT PAS ces jalons à 24 mois présentent toujours des retards à 3 ans.

« Quand vous communiquez avec un enfant, pensez I-A-I-A-O. »

Aider les enfants à apprendre à parler, c’est simple comme I-A-I-A-O. Ces règles simples sont un excellent moyen de mettre les enfants sur la voie du développement sain de la parole et du langage !

Imitez et interprétez

  • Imitez les sons, les gestes et les mots de votre enfant tout au long de la journée, tous les jours.
  • Interprétez – lorsque votre enfant sourit, pointe un objet avec son doigt, prononce un son ou un mot, dites ce que vous pensez qu’il veut dire.

Amusez-vous et explorez ensemble

  • Mettez-vous face-à-face quand vous jouez, chantez, lisez et parlez avec votre enfant.
  • Nommez et décrivez ce que vous voyez (objets) et faites (actions) ensemble.
  • Répétez les mêmes mots souvent : «DANS le pot, DANS le lit, DANS le bain».

Incluez des choix

  • Posez des questions simples au lieu de questions « oui/non »: « Veux-tu porter les bas rouges ou les bas verts? »

Ajoutez à son vocabulaire

  • Ajoutez 1 ou 2 mots à ce que dit votre enfant.  S’il dit « chat », dites « un gros chat » ou « Le chat court. »
  • Ajoutez une nouvelle idée à ce qu’il dit. S’il dit « chat », dites « Le chat grimpe avec ses griffes. »

Observez et suivez son initiative

  • Écoutez et parlez à tour de rôle.
  • Observez, patientez et intéressez-vous à votre enfant.
  • Suivez son initiative – au jeu, en lecture et en conversation.